Nature pas si morte [Du 6 au 22/05/10]

Exposition au centre culturel André-Malraux du Bourget du 6 au 22 mai 2010.

Nature pas si morte nous propose d’aborder l’art de la nature morte et la vanite sous ses aspects contemporains. Avec des moyens renouvelés, les artistes poursuivent cette ambition un peu folle de vouloir suspendre le temps et en montrer le passage.

Michel Blazy construit une œuvre à nulle autre pareille, depuis plus de dix ans, il s’emploie à exposer le vivant dans son propre mouvement : nourriture en voie de décomposition, développement de la vie microscopique, il transforme la pourriture, le sale en quelque chose d’indéniablement beau et attirant. L’artiste réussit, en quelque sorte, une opération de transsubstantiation à partir d’éléments de la vie quotidienne. Par son geste, le vil devient noble.

Après avoir rencontré l’artiste dans son atelier, les enfants du CE2 de l’école Jean Jaurès ont ausculté les catalogues de la Collection départementale d’art contemporain pour construire une exposition qui pourrait dialoguer avec l’univers mouvant de Michel Blazy, devenu, en quelque sorte, leur parrain. Ils ont découvert la tradition de la Nature Morte et des Vanités dans l’art ancien et ont su retrouver, dans des œuvres contemporaines, ce même projet de montrer la vie qui passe, d’enregistrer le mouvement cyclique du vivant. En effet, les différentes révolutions artistiques du XXème siècle n’ont pas fait disparaître l’une des préoccupations rémanentes des artistes : témoigner du passage du temps, de la fugacité de la vie, de la transformation à l’œuvre…

retour

Partager